Santé, hygiène, beauté des romains

Santé, hygiène, beauté des romains

La médecine gréco-romaine est en premier lieu une médecine préventive qui s’applique à conserver la santé plutôt qu’à tenter, non sans risque, de la rétablir.

Ainsi les recommandations ayant trait à l’hygiène de vie figurent-elles en bonne place tant dans les traités médicaux savants, que dans les ouvrages de vulgarisation.

La fréquentation quotidienne des thermes par les gallo-romains, où le sport et les soins du corps sont mis à l’honneur, s’inscrit totalement dans le respect de la théorie des humeurs.

L’atelier présente, en dehors des instruments de toilette variés destinés aux soins du corps, des reconstitutions de compositions diverses (huiles parfumées, onguents..), et développe leurs usages en cosmétique et en médecine, en particulier chez la femme.